Comment nous joindre

Association L'église de Norroy-Plesnois d'hier à aujourd'hui
20, rue de Plesnois

57140 Norroy le Veneur

Téléphone : +33 387513364 

Actualités

Retrouvez dès à présent sur notre site Web toute l'actualité de notre association.

L'église de Norroy-Plesnois, d'hier à aujourd'hui
L'église de Norroy-Plesnois, d'hier à aujourd'hui

Les vitraux de Pierre Chevalley

Les délibérations du Conseil de fabrique, dans les années d’après-guerre, disent toutes le grand délabrement dans lequel se trouvaient les vitraux. Faute de moyens, les années passèrent.

Une envie de changement souffla sur les années soixante et ce désir de renouveau toucha aussi l’Eglise qui, à la suite du concile de Vatican II (1962), modifia les usages des fidèles.

En avril 1964, « en vue du renouveau liturgique de l’époque, le Conseil de fabrique prévoit dans les grandes lignes des travaux de réadaptation à l’intérieur de l’église : vitraux, chemin de Croix, etc. ». Il demande à un membre de la commission d’art sacré de lui faire des suggestions et le 22 septembre, l’abbé Louis rend son verdict : « Vitraux très bons et à conserver derrière le maître-autel. Vitraux latéraux du chœur ainsi que saint Michel à supprimer, à remplacer par des figures géométriques. »

 

 

En 1965, c’est chose faite, et même au-delà puisque tous les vitraux des bas-côtés ont également été changés. La tâche en a été confiée à Pierre Chevalley, qui a signé son œuvre au bas du vitrail le plus proche de l’autel de saint Pierre. 

Né en Suisse, Pierre Chevalley a fait son apprentissage de peintre verrier à Fribourg avant d’étudier à l’Ecole Nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris. Il est reconnu mondialement, tant pour ses peintures que pour ses tapisseries ou ses vitraux. En Lorraine, on lui a confié le remplacement des vitraux de l’église du XVIe siècle de Varangéville, détruits lors de la première guerre. Il est aussi intervenu dans de nombreuses localités, dont Rozérieulles où il a remplacé les vitraux de Maréchal, détruits au cours de la seconde guerre mondiale.

A Norroy, Pierre Chevalley s’est inspiré de la thématique héraldique chère à Michel Thiria dont les vitraux venaient d'être démontés et a repris, en leur donnant une touche contemporaine, les armoiries de quelques-uns des différents possesseurs de Norroy.

Les territoires de Norroy et de Plesnois dépendaient du comté, puis duché de Bar, ainsi que, plus tard, du duché de Lorraine, et ont relevé, à partir de 1461, de la prévôté de Briey, qui en administrait et percevait les taxes.

 Cependant d’autres puissances en ont parfois partagé la seigneurerie. Ce fut le cas d’abbayes qui désiraient acquérir des propriétés dans des terres viticoles (l’appellation « Le Veneur », autrefois « Le Vinour »), évoque le vignoble.

C’est ainsi que la collégiale Saint-pierre de Liège, les abbayes Saint-Vanne de Verdun  et Saint-Vincent de Metz devinrent successivement collateurs de la cure de Norroy et y perçurent les dîmes. L’abbaye de Saint-Pierremont, près de Briey, et l’abbaye du Justemont qui en dépendait,  y eurent des droits, dont ceux de rendre les moyenne et basse justice.

Il y eut également comme seigneurs de Norroy et de Plesnois de riches bourgeois messins, lorsque les comtes et les ducs, à court d’argent, leur échangeaient des fiefs contre des espèces sonnantes et trébuchantes.

Parmi les nombreux patriciens messins devenus seigneurs de Norroy, Pierre Chevalley a choisi de ne conserver que Nicole Louve, mais un document, daté de 1935 et de la main de Michel Thiria, donne le dessin des « Armoiries des Seigneurs successifs du lieu » (liste non exhaustive):

 

  • ANTOINE de NORROY 1138-1294
  • ABBAYE St PIERRE DE LIEGE NOERET 1138
  • CONRAD de RIST, Sgr. de NOWEROOIT 1220
  • DE LA TOUR Sgr. DE NOWEROIT 1220
  • ABBAYE St VANNE de VERDUN 1230 (P. Chevalley a repris l’erreur sur le blason : QSB au lieu de OSB = Ordinis Sancti  Benedicti )
  • ABBAYE  St PIERREMONT-JUSTEMONT, NOVEROT 1236
  • ABBAYE St VINCENT de METZ NOURIT-le-VINOUR 1236
  • JEHAN de la COUR Sgr. De NOVEROY 1309
  • LE HUNGRE Sgr. De NAUROY LE VENEUR 1320
  • COLIGNON de la COUR Sgr. De NOERROY 1329
  • POINCE de VY Sgr. DE NOEROY-le-VENOUR 1350
  • PIERRE de BAR 1365
  • PREVOTE de BRIEY NORROY devant METZ 1461-1791 (à signaler : une erreur de P.Chevalley qui écrit 1467)
  • NICOLE LOUVE Sgr. De NOWEROY devant METZ 1426
  • SIMON NOIRON Sgr. DE NOWEROY 1426
  • NICOLE & JEHAN LE GRONAIS Sgr. De NOEROY 1434
  • JEHAN de SARREBRÜCK 1441
  • PHILIPPE de LENONCOURT Sgr. DE NOUVERON 1469
  • LORRAINE et BAR 1484

 

 

 

 

 

Dans une fenêtre du bas-côté gauche,

de haut en bas,

l’abbaye Saint-Vincent de Metz (1236)

l’abbaye Saint-Vanne de Verdun (1230) 

 

 

 

 

Dans la fenêtre qui lui fait face, à droite,

toujours de haut en bas  :

Lorraine et Bar (1484)

la Prévôté de Briey (1467 – 1791)

Nicole Louve, seigneur de Noweroy (1426)

l’abbaye de Saint-Pierremont Justemont

Les autres fenêtres des bas-côtés sont ornées de motifs géométriques aux tons chauds, évoquant des fleurs en forme de marguerites ou de croix. Les fenêtres latérales du chœur laissent se dérouler de longs serpentins et celle qui se trouve au-dessus de la porte joue avec le bleu céleste.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© eglise-norroy-plesnois.fr